bibeloterie


bibeloterie

⇒BIBELOTERIE, subst. fém.
Néol., souvent péj.
A.— Ensemble d'objets d'art ou de décoration sans grande valeur :
1. Dans le fond de la rue de Vaugirard, un logement où le mur disparaît sous des images japonaises à deux sous, des tessons de faïence républicaine, des portraits photographiés, des joujoux de petit enfant, une bibeloterie criarde et sentant la misère.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1876, p. 1137.
2. Le même mélange de styles se montrait dans l'ameublement, où un fort beau bureau Louis XV était encadré de fauteuils « art nouveau », et d'un divan oriental, avec une montagne de coussins multicolores. Les portes étaient ornées de glaces; et une bibeloterie japonaise couvrait les étagères et le dessus de la cheminée, où trônait le buste de Hassler.
R. ROLLAND, Jean-Christophe, La Révolte, 1907, p. 542.
B.— Goût prononcé d'une personne ou d'une époque pour les bibelots ou tous objets de peu de valeur :
3. En ces siècles de bibeloterie, un homme d'un goût exquis, qui ferait une collection unique et qui trouverait le moyen d'attacher son nom d'une manière indélébile à chacun des objets possédés par lui, peut-être cet homme se survivrait-il autant qu'un auteur illustre.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1884, p. 344.
Rem. Attesté uniquement par GUÉRIN 1892 qui le donne comme synon. de bimbeloterie.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1468 biblotterie « marchandises qui consistent en bibelots » (G. CHASTELL., Chron. des D. de Bourg., III, 100 dans GDF. Compl.) — XVIe s., biblioterie (ibid.); repris au XIXe s. 1872, déc. (E. et J. DE GONCOURT, Journal, p. 912).
Dér. de bibelot; suff. -erie.
STAT. — Fréq. abs. littér. :7.
BBG. — PAMART (P.). Écriture artiste et créations verbales. Vie Lang. 1970, n° 219, p. 305.

bibeloterie [biblɔtʀi] n. f.
ÉTYM. 1468, bibloterie, repris au XIXe (1872, Goncourt); de bibelot.
Vieux, rare.
1 Ensemble de bibelots, d'objets sans valeur. Bazar; bimbeloterie. || La bibeloterie des marchés aux puces.
2 Goût pour les bibelots ( Bibelotage).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bimbeloterie — [ bɛ̃blɔtri ] n. f. • 1751; de bimbelot, var. anc. de bibelot 1 ♦ Fabrication ou commerce des bibelots. 2 ♦ Ensemble de bibelots. Boutique de bimbeloterie. ⇒ bazar. ● bimbeloterie nom féminin Fabrication ou commerce de bibelots ; ensemble de ces… …   Encyclopédie Universelle

  • Zamac — Zamak Le zamak est un alliage de zinc, d aluminium et de magnésium et parfois de cuivre. Son nom est un acronyme des noms allemands des métaux qui le composent : Z pour Zink (zinc), A pour Aluminium, MA pour Magnesium (magnésium) et K pour… …   Wikipédia en Français

  • Zamak — Le zamak est un alliage de zinc, d aluminium et de magnésium et parfois de cuivre. Son nom est un acronyme des noms allemands des métaux qui le composent : Zink (zinc), Aluminium, Magnesium (magnésium) et Kupfer (cuivre). Les proportions… …   Wikipédia en Français

  • bibelot — [ biblo ] n. m. • biblot 1427; beubelet XIIe; mot onomat., p. ê. de beau, var. bimbelot ♦ Petit objet curieux, décoratif. ⇒ babiole, fam. bricole, 2. souvenir. Une étagère encombrée de bibelots. ⇒ bimbeloterie. ● bibelot nom masculin …   Encyclopédie Universelle

  • -erie — ⇒ ERIE, suff. [Suff. formateur de subst. féminins.] I. Le dér. a une valeur dépréciative, affective ou fréquentative. A. [La base est un subst. désignant une pers., ou un adj. substantivable s appliquant à une pers. (parfois aussi un adj. non… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.